L'hôtelier du mois

Olivier et Yann Lehoux Contact Hôtel Les Frangins à Saint Omer (62)

À Saint-Omer, dans le Nord-Pas-de-Calais, en bordure des Hauts-de-France vous attend un riche patrimoine touristique et naturel. À l’hôtel-restaurant Les Frangins, vous découvrirez un vivant héritage humain.

Il y a Pierre et Jean de Maupassant, Les Frères Jacques en chanson, Deux frères sur écran, le somptueux film de Jean-Jacques Annaud ; autant d’exemples variés où il est question de liens fraternels. Ici, voici l’histoire de deux frères, Yann et Olivier. L’un est allé dans l’Est à l’École hôtelière de Strasbourg, l’autre dans l’Ouest à celle de Rouen et voici trente-deux ans qu’ils sont alliés dans le Nord pour continuer une entreprise familiale commencée en 1937 par leurs grands-parents maternels, poursuivie par leurs parents, afin de la développer et l’embellir. Le petit estaminet familial est devenu l’incontournable hôtel-restaurant actuel, Les Frangins.

À la réception, vous êtes accueilli par Yann qui prend soin de ses hôtes. Il vous aura préparé votre nid avec goût, choisi parmi l’une des 26 chambres modernes, confortables, chaleureuses que compte l’établissement hôtelier. Vous aurez plaisir à vous attabler dans la salle du restaurant, dans une atmosphère conviviale, pour y savourer la cuisine traditionnelle et généreuse préparée par Olivier.

Quand on sait la richesse (!) des relations humaines, on se dit que ces deux-là doivent avoir une philosophie de vie pour tenir sur une durée aussi significative. Alors, ils vous donneront peut-être la clé de la Persévérance et sans aucun doute celle de leur devise « la zénitude attitude ». Comme ces vertus semblent contagieuses, ils vous raconteront l’anecdote du banquier qui, en 1986-87, a accepté que les travaux de rénovation de l’hôtel soient commencés avant la signature du moindre document – sur la seule bonne foi de la parole donnée – de leur expérience de manager de 8 salariés, dont le plus jeune a déjà huit années d’ancienneté. Et au moment du digestif, pour savourer l’instant présent, ils vous détailleront le récit des deux commerciaux qui s’étaient perdus de vue et se sont retrouvés chez eux, trente ans après, à la table du restaurant, face à face.

André Gide a écrit : « Familles, je vous hais ! », Hervé Bazin a ajouté : « […] Disons simplement, à deux lettres près : Familles, je vous ai. » Si Olivier et Yann nous disent qu’ils aiment le contact humain, n’ont pas envie de choisir un autre métier que celui d’hôtelier-restaurateur et qu’ils souhaitent transmettre leur empreinte de Frangins, avec ce qu’ils sont, on les croit.


Contact Hôtel Les Frangins  à Saint Omer  (62) - Plus d'info

Voir les hôteliers des mois précédents

 
Haut
de page